L'impact du FSC sur les espèces d'animaux menacées

Working for Wildlife (© Elie Hakizumwami)© Elie Hakizumwami


Une étude menée par le Wildlife Conservation Society (WCS) Gabon a montré que les opérations dans des forêts certifiées FSC sont bien mieux au niveau de la gestion de la nature que dans les exploitations forestières non certifiées. La certification forestière FSC a en effet un impact direct remarquable sur le maintien des espèces d’animaux menacées.

Les forêts gabonaises font partie des forêts tropicales des bassins du Congo, et abritent certaines des plus grandes populations de gorilles des plaines, chimpanzés et éléphants au monde. Seulement 11 % de la surface du pays constitue des zones protégées, alors que 60 % est consacré à des concessions forestières.

Menace de la chasse
La chasse de ce que l’on appelle la ‘viande de brousse’ (nom donné à se la viande d’animaux sauvages) est la principale menace de la faune dans et autour des parcs nationaux. Or, l’aménagement de routes fait en sorte que les zones forestières soient accessibles et que la chasse devienne rapidement commercialisée et organisée. On chasse alors beaucoup plus lorsqu’il y a des routes que lorsqu’elle se limite à celle de la population locale. « La chasse commerciale et le braconnage d’éléphants constituent les plus grandes menaces de la biodiversité au Gabon. C’est pourquoi il est essentiel que les exploitations forestières jouent un rôle dans la lutte contre le commerce illégal et non durable ».

Vers un mieux avec la certification FSC
Grâce à la certification forestière FSC - et aux contrôles fréquents qu’elle implique sur le terrain – la barre a été relevée beaucoup plus haut au niveau de la protection de la nature, notamment grâce à des exigences beaucoup plus strictes pour la construction des routes, l’accessibilité à la forêt et le contrôle des armes et des moyens de transport. Les exploitations forestières certifiées FSC font aussi des efforts pour augmenter l’offre en viande d’élevage, ce qui permet de la concurrence à la ‘viande de brousse’.


Dans l’enquête du WCS, 7 concessions qui représentent ensemble plus d’1,6 millions d’hectares de forêts ont été évaluées, dont 2 forêts certifiées FSC au moment de l’étude (CEB Precious Woods et Rougier Gabon). Il est vite apparu que les forêts certifiées FSC faisaient de bien meilleurs scores par rapport à celles qui n’étaient pas certifiées, et ce autant au niveau du respect des exigences légales qu’au niveau de l’application des ‘meilleures pratiques’ relatives à la gestion de la nature. La certification forestière FSC peut donc jouer un rôle très important en ayant (notamment) un impact sur la survie des espèces d’animaux (menacées) dans les forêts gabonaises.


© Forest Stewardship Council® · FSC® F000202