Comment la certification forestière FSC protège la biodiversité en Suède

Suède


Plus de la moitié des forêts de production en Suède sont certifiées FSC, ce qui signifie que la gestion forestière de ces forêts remplit les exigences FSC pour une gestion forestière responsable. Les forêts en Suède sont d’une grande importance pour l’économie suédoise, mais elles ont aussi beaucoup de valeur de par leur biodiversité. Elles remplissent également un rôle crucial au niveau social : cela va de l’usage récréatif de la forêt au respect des droits d’usage des Sami.

Au niveau de la protection de la biodiversité, la certification FSC en Suède exige bien plus que la législa-tion via le ‘Swedish Forestry Act’. Pour les 5 ‘aspects écologiques’, l’impact positif de la certification FSC est assez évident.

1) Dans les forêts certifiées FSC, de nombreux arbres restent inchangés après les coupes. Il s’agit ici à la fois d’arbres individuels (arbres semenciers, arbres à haute valeur écologique, …) ou de groupes d’arbres (par exemple des petits groupes de bois de feuillus dans une forêt de résineux). Avec la certification fo-restière FSC, il y a à côté des critères qualitatifs des critères quantitatifs stricts.
2) Le bois mort apporte de la vie dans la forêt car de nombreux insectes, champignons et autres orga-nismes en sont directement ou indirectement liés. Dans les forêts certifiées FSC, on tente d’augmenter activement les quantités disponibles en bois mort (couché ou non).
3) La surface des zones forestières protégées est beaucoup plus grande que ce que la législation exige dans les forêts certifiées FSC. FSC a pour cela des exigences tant quantitatives que qualitatives.
4) Les forêts de feuillus et les arbres feuillus ont dans les zones forestières certifiées FSC beaucoup plus de chances parce que des objectifs clairs doivent être atteints. Les feuillus sont d’une grande importance pour l’écosystème forestier, qui est dominé par les résineux, parce qu’ils sont précieux pour la biodiversité et qu’ils apportent de la variation structurelle.
5) Feu de forêt : la gestion forestière vise bien entendu à prévenir les feux de forêts non contrôlés, mais elle peut d’une autre côté travailler aussi activement aux ‘feux contrôlés’. Différentes espèces d’animaux, d’arbres et de plantes ont en effet besoin de feux de forêts pour garantir la survie de leur écosystème, notamment dans les forêts scandinaves.

Une explication plus détaillée des points ci-dessus sont à retrouver dans un rapport qui y est dédié, avec des informations complémentaires sur l’impact de la certification forestière FSC sur les espèces de la liste rouge (espèces d’animaux et de plantes menacées), les zones tampons, l’aménagement du pay-sage, la construction de chemins dans la forêt et la limitation de leur impact sur le sol et la gestion de l’eau.

Pour lire le rapport complet, cliquez ici.


© Forest Stewardship Council® · FSC® F000202