Sylva Nova

Interview avec Sylva Nova, gestionnaire d’une certification groupée FSC ouverte aux propriétaires forestiers privés belges.

Sylva Nova06/2018 - Sylva Nova sprl est une société de consultance forestière basée à Liège. A sa tête, Pierre Hermans développe depuis plus de vingt ans une connaissance approfondie de la forêt et de ses enjeux: consultance internationale, gestion et valorisation forestière, projets de reforestation. Fin 2017, Pierre a mis en place une certification groupée FSC®, accessible à tout propriétaire forestier privé belge, une première en Belgique et surtout pour les propriétaires wallons. Après quelques mois d’activité en tant que gestionnaire de ce groupe, nous avons souhaité lui tendre le micro afin qu’il nous fasse part de ses premières expériences et de ses ambitions.


Qu’est-ce qu’une certification groupée FSC et comment fonctionne votre groupe ?
La certification FSC dite ‘groupée’ est un mécanisme qui permet à plusieurs propriétaires forestiers de se regrouper afin de pouvoir bénéficier de la certification FSC pour leur forêt. En procédant de la sorte, ils évitent de devoir supporter individuellement tous les coûts et réduisent la charge administrative liée à cette démarche. En tant que gestionnaire de groupe, je suis chargé de veiller à ce que chaque membre de mon groupe (propriétaire) pratique une gestion raisonnée et durable de sa forêt conformément au cadre FSC. Cela implique, pour les propriétaires qui souhaiteraient rejoindre mon groupe, une visite avant adhésion, et une analyse préliminaire de leur plan de gestion. Ensuite, une visite de suivi annuelle est effectuée dans chaque propriété et un rapport est établi. Je suis moi-même audité chaque année par un organisme de certification FSC pour le travail que j’effectue.

Pourquoi avoir créé ce groupe en Belgique ?
En Belgique, il n’existait jusqu’alors qu’une seule certification groupée, ouverte uniquement aux propriétaires publics et privés, en Flandres. Confronté à la forte demande des marchés pour obtenir plus de bois local FSC en provenance de Belgique, j’ai souhaité créer un groupe capable d’accueillir n’importe quel type de propriétaire.

Quand vous dites, ‘n’importe quel type de propriétaire’, vous adressez-vous tant au propriétaire privé que public ?
Actuellement, le groupe est ouvert aux propriétaires privés mais il pourrait évoluer et s’ouvrir aux propriétaires publics qui possèdent quelques forêts de dimension raisonnable (quelques centaines d’hectares au maximum).

Y a-t-il une superficie minimale pour rejoindre ce groupe ?
Non, ce groupe est ouvert aussi bien aux propriétaires qui possèdent plusieurs dizaines voire centaines d’hectares de forêt qu’aux plus petits propriétaires forestiers. Pour ces derniers, la notion de rentabilité doit toutefois être prise en compte : pour valoriser pleinement sa certification FSC, un propriétaire doit pouvoir sortir suffisamment de bois de sa forêt son compromettre sans avenir.
Il est très difficile de définir une superficie minimale, chaque cas doit être préalablement évalué pour s’assurer de la pertinence économique de la certification.

Combien de propriétés compte actuellement votre groupe ?
J’ai souhaité débuter cette expérience sur une superficie raisonnable et en terrain connu, avec quelques propriétaires avec qui je travaille de longue date. À l’ouverture du groupe fin 2017, 4 propriétés constituaient le noyau de base, totalisant un peu plus de 200 hectares. Récemment, deux nouveaux membres wallons ont rejoint Sylva Nova pour environ 100 hectares supplémentaires.

En quoi est-ce intéressant pour un propriétaire forestier qui plus est, wallon, de rejoindre votre groupe ?
Les missions d’expert que j’effectue pour les Nations Unies ou d’autres Organismes Internationaux m’amènent à analyser les marchés forestiers durables. J’ai régulièrement constaté que le label FSC était certainement le plus connu et reconnu au niveau international. Au niveau européen, de nombreuses forêts passent à cette certification afin de pouvoir proposer du bois FSC aux entreprises qui souhaitent répondre aux exigences de leurs clients. Avant la création du groupe Sylva Nova, la Wallonie était la seule région de Belgique et des environs à ne proposer aucune offre en bois local FSC, malgré ses ressources. La rareté, pour ne pas dire la quasi absence, du bois local FSC en Wallonie face à la demande constitue une réelle opportunité pour les propriétaires wallons de mieux valoriser leurs bois.

Le bois local FSC a-t-il une réelle plus-value sur les marchés ?
Depuis la création de ce groupe, j’ai eu l’occasion d’effectuer les premières ventes de bois certifiés FSC, sur pied, bord de route ou livrés directement à l’industrie. Plusieurs entreprises ont clairement affiché une plus-value du fait que je leur proposais du bois certifié FSC, dans d’autres cas, la certification m’a permis de valoriser le bois sur des marchés qui m’étaient jusqu’à présent fermés. Si le volet environnemental est bien sûr important, nous gardons toujours à l’esprit l’aspect économique de la démarche, qui doit obligatoirement être rentable et générer des bénéfices.

Quelles sont les modalités pour rejoindre ce groupe ?
Concrètement, la première étape consiste à rencontrer le propriétaire, idéalement dans sa forêt, pour l’informer de manière précise et répondre à ses questions, mais aussi pour évaluer si la gestion pratiquée est compatible avec la certification FSC. En général en Belgique, et plus largement en Europe occidentale, les propriétés gérées en bon père de famille, dans le respect des lois et règlements, ne posent pas de difficultés insurmontables.
Il est aussi essentiel que la forêt concernée soit couverte par un plan de gestion suffisamment étoffé. Il n’est pas nécessaire de posséder un document fastidieux et très scientifique, mais certaines données sont néanmoins indispensables. Si le plan est insuffisant, je peux bien sûr aider le propriétaire à le mettre à jour. Pour cela, et c’est aussi un avantage de l’effet de groupe, l’expérience des autres membres est toujours utile et riche d’enseignements.
Si la gestion pratiquée et la forme du plan de gestion doivent bien sûr être en adéquation avec le cadre FSC, je considère mon rôle avant tout comme celui d’un conseiller, chaque décision étant prise en concertation avec le propriétaire, qui, au final, restera toujours libre de ses choix.

Quelles sont vos ambitions pour ce groupe ?
Je suis actuellement en contact avec une petite dizaine de propriétaires forestiers, principalement wallons, qui ont marqué de l’intérêt pour rejoindre ce groupe. L’idée est de favoriser une approche qualitative avec les propriétaires qui souhaitent valoriser leurs pratiques forestières ainsi que leur bois sous le label FSC. Je ne cherche pas à faire du quantitatif absolu, mais la perspective de dépasser les 1000 hectares me semble réaliste à moyen terme.


Pour plus d’information sur Sylva Nova sprl ainsi que sur les modalités pour rejoindre le groupe :
http://www.sylvanova.eu / Pierre Hermans : info at sylvanova point eu


< Retour au sommaire

Sylva Nova: Pierre HermansSylva Nova: Pierre Hermans

Sylva Nova logoSylva Nova logo

Sylva NovaSylva Nova

Sylva Nova 2Sylva Nova 2

Sylva Nova 3Sylva Nova 3

Sylva Nova: mapSylva Nova: map

© Forest Stewardship Council® · FSC® F000202