Se faire certifier en 5 étapes

La certification FSC CoC passe par plusieurs étapes essentielles afin de pouvoir obtenir son certificat.


1. Se préparer

Avant d’envisager la certification FSC Chain of Custody, il est indispensable de s'informer et de se préparer sur ce que la certification FSC représente (en termes d’exigences, de coûts, etc.). Il faut tout d'abord connaître le type de certificat qui s'applique à votre entreprise et vous préparer en conséquence. Une bonne préparation facilitera en effet l'obtention du certificat FSC CoC. Vous pouvez déjà vous adresser à FSC Belgique pour des questions pratiques, ou encore suivre un 'formation FSC CoC', aussi bien en français qu'en néerlandais. Vous pouvez aussi faire appel à un consultant externe qui assistera votre entreprise durant la préparation.

Pour plus d'informations sur nos formations, cliquez ici.

Pour un aperçu des consultants externes qui peuvent vous aider dans la préparation, cliquez ici.


2. Contacter un (ou plusieurs) organisme(s) de certification / gestionnaire(s) de groupe

Prenez contact avec un ou plusieurs organismes de certification ou managers de groupes FSC si votre entreprise souhaite passer à la certification FSC, et demandez ensuite des devis pour ceux que vous préconisez.

Pour un aperçu des organismes de certification et managers de groupe actifs sur le marché belge, cliquez ici.


3. Choisir votre organisme certificateur / manager de groupe

Choisissez l'organisme de certification ou manager de groupe avec lequel vous souhaitez collaborer, et fixez des rendez-vous avec eux pour ce qui est suivi et timing, dont l'organisation du premier audit.


4. L'audit initial

Lors du premier audit, votre entreprise est examinée minutieusement. On regarde en effet si votre manière de travailler répond bien aux exigences de la certification FSC Chain of Custody. Pour la certification de groupe, le premier audit est plutôt une formation de base, et le suivi nécessaire vient par la suite. D'éventuels points d'amélioration ou manquements sont listés, et vous avez alors un certain laps de temps pour les résoudre. Lorsque les grands manquements ne peuvent pas être résolus à temps, cela peut mener à la non délivrance de votre certificat.


5. Suivi complémentaire et utilisation active

Lorsque l'audit initial démontre que votre entreprise fonctionne correctement par rapport aux exigences FSC, votre entreprise reçoit son propre certificat FSC Chain of Custody. Vous pouvez alors offrir de manière formelle des produits certifiés FSC à vos clients. C'est alors vous qui avez les clés du succès en main : promouvez votre offre FSC et communiquez à son égard vers vos clients sur les divers canaux de communication qui s'offrent à vous.

Vous passerez ensuite un audit de suivi au minimum une fois par an, qui veillera à s'assurer que tout se passe encore correctement. D'éventuels points d'amélioration ou manquements peuvent être listés, avec un certain laps de temps pour les résoudre. De nouveau, les grands manquements qui ne peuvent être résolus à temps peuvent mener à la suspension ou au retrait de votre certificat existant.


© Forest Stewardship Council® · FSC® F000202