Actualités

Thursday, 08 November 2018
Le Gabon s'engage en faveur de la gestion forestière responsable

Wood with FSC label (© FSC GD/JB.Lopez)© FSC GD/JB.Lopez

Le gouvernement gabonais exige que les opérateurs forestiers obtiennent la certification FSC d'ici à 2022


Le Forest Stewardship Council (FSC) se réjouit de la décision que vient d'annoncer la République du Gabon : toutes les entreprises forestières du pays devront obtenir la certification FSC d'ici à 2022.

En visite chez Rougier, une scierie certifiée FSC située à Mevang,
au Gabon, le président Ali Bongo Ondimba a déclaré que le Gabon avait réalisé des progrès considérables pour valoriser ses forêts depuis 2009, mais qu'il restait encore beaucoup à faire pour que le pays parvienne à accroître sa présence sur le marché mondial et soit en mesure de proposer des produits de qualité.

« En termes de qualité, la certification FSC est un outil important, qui permettra d’assurer l'accès de nos produits aux marchés de référence. Le label FSC offre de nombreux avantages qui contribueront à améliorer l’attractivité de la filière bois auprès de potentiels investisseurs, à stimuler la production locale, et à répondre à la demande croissante de produits de qualité sur ces marchés. »
a t-il expliqué.

Kim Carstensen, Directeur Général de FSC International, a commenté cette décision : « FSC se réjouit de la décision d'avenir qu'a prise le gouvernement du Gabon. Le renforcement de la certification FSC, qui occupe déjà une place importante au Gabon, peut servir de catalyseur pour développer la gestion forestière responsable tout en stimulant la demande extérieure en produits forestiers et en bois issus de sources responsables au Gabon. Parallèlement, la certification FSC bénéficiera aux communautés locales, et contribuera à protéger la faune et la flore uniques du Gabon,
ainsi que ses ressources naturelles. »

Le Gabon possède 15,9 millions d'hectares de concessions forestières, dont 2 millions ont obtenu le label FSC. Grâce à cette annonce, 13 millions d'hectares supplémentaires pourraient être certifiés. Pour y parvenir, le gouvernement gabonais a indiqué qu'il prendrait les mesures nécessaires pour accompagner les opérateurs vers la certification FSC, en élaborant un plan d'action au cours des deux prochains mois.

« Nous sommes très heureux de l'engagement du Gabon en faveur de la certification FSC, qui s'inscrit parfaitement dans notre objectif global : augmenter la superficie forestière certifiée dans le bassin du Congo. Nous avons hâte de travailler avec l'ensemble des acteurs du pays et de nous assurer qu'ils profitent des bénéfices et de la valeur ajoutée qu'apporte notre certification de la gestion forestière »
a déclaré Steve Ball, Directeur Régional FSC Afrique.

President Ali Bongo Ondimba at Roegier in Mevang


© Forest Stewardship Council® · FSC® F000202