Actualités

Tuesday, 03 September 2019
Une étude de plus démontre comment la certification forestière FSC préserve la faune dans l'Amazonie péruvienne

Key findings 'WWF report 'Managing forests, supporting wildlife' (2019) (© WWF)© WWF

Une récente étude de l'Université de Porto Rico et du WWF montre une nouvelle fois que la biodiversité dans les forêts certifiées FSC dans la région de ‘Madre de Dios’ au Pérou est assez similaire à celle de zones forestières non perturbées. Dans les concessions forestières non certifiées par contre, il semble bien y avoir un déclin.


L’étude, menée dans la province de Tahuamanu dans la région de ‘Madre de Dios’ au Pérou, a étudié l'impact de la certification forestière FSC au niveau de la biodiversité, en utilisant des méthodes de recherche innovantes dans le domaine de la bio-acoustique. Des centaines d'enregistrements sonores, qui ont ensuite été analysés de diverses manières, ont ainsi pu révéler la présence d’espèces animales dans une zone spécifique. Cela concernait principalement des espèces d'oiseaux, de singes, d'amphibiens et d'insectes.

Bio-acoustique : écouter les sons dans la forêt

Les enregistrements sonores ont été réalisés dans plusieurs zones, réparties sur 4 concessions ainsi que dans une zone forestière intacte, dans la même région. Deux des quatre concessions sont certifiées FSC (Maderacre-49 376 ha et Maderyja-49 556 ha), tandis que les deux autres ne le sont pas (Chullachaqui-33 796 ha et Emini-43 812 ha). Les parcelles sélectionnées sont comparables en termes d'environnement, de surface et également en nombre d'années après récolte (6-9 ans après l'exploitation). Les concessions forestières au Pérou ont l'obligation d'élaborer un plan de gestion tous les 5 ans, ainsi que d'avoir un plan annuel opérationnel. Les prélèvements - habituellement un à deux arbres par hectare - se réalisent par blocs une fois tous les 20 ans.

Avec la certification FSC, ces exigences vont encore plus loin, tant en termes d'inventaire que de plans à long terme, avec un suivi nécessaire et des ajustements quand nécessaire. Des techniques ‘d’exploitation forestière à impact réduit’ sont également utilisées dans les forêts certifiées FSC. Les arbres sélectionnés sont ainsi abattus et transportés avec prudence, afin de minimiser les dommages causés à d'autres arbres et au sol forestier. Dans les forêts certifiées FSC, contrairement à la gestion forestière conventionnelle, de nombreux efforts supplémentaires sont également déployés pour identifier et protéger les Hautes Valeurs de Conservation présentes (p. ex., par la création de zones forestières non-exploitées et de zones tampons le long des plans d'eau, ou en prenant des mesures concernant la protection de la biodiversité présente).

Certification forestière FSC et impact sur la protection de la biodiversité

Par rapport aux concessions non certifiées, dans les zones forestières certifiées FSC, non seulement plus de bruit a été mesuré quantitativement, mais aussi une plus grande variation de sons, ce qui montre que les forêts certifiées FSC ont une plus grande diversité d'espèces « acoustiquement actives ». Lorsque ces zones certifiées FSC sont comparées à des zones forestières non perturbées, la composition en espèces est également très similaire, en contraste avec les forêts non certifiées. Les résultats de cette étude sont conformes à ce que d’autres études dans le domaine de la biodiversité ont déjà démontré. Par exemple, une autre étude récente (Tobler et al. 2018) a déjà démontré que des populations saines d'animaux de grande et moyenne taille, notamment des jaguars et des pumas, prospèrent au sein d'exploitations forestières certifiées FSC au Pérou et au Guatemala, en nombre similaire voire même plus élevé que dans les zones protégées voisines.

Environ un tiers des forêts tropicales mondiales sont actuellement dédiées à la production de bois. Si cette récolte de bois s’effectue de manière non responsable, cela provoque une grave dégradation et fragmentation des écosystèmes forestiers et constitue une grave menace pour la biodiversité présente. Toutefois, si cette récolte de bois se fait de manière prudente et responsable, elle peut non seulement soutenir un développement socio-économique durable, mais également maintenir la biodiversité et l’écosystème forestier. « Cette étude en Amazonie démontre que la biodiversité est maintenue dans les forêts certifiées FSC, et qu’une gestion responsable des forêts, en plus des zones strictement protégées, a également un rôle important à jouer dans la préservation des écosystèmes forestiers et de leur biodiversité. Cependant, des recherches supplémentaires sont certainement toujours nécessaires, y compris dans d'autres régions pour approfondir nos connaissances et, le cas échéant, pour renforcer les mesures de protection », conclut le rapport 'Managing forests, supporting wildlife’ du WWF .

Article basé sur :

Écoutez la forêt et découvrez les images des caméras sauvages en Amazonie péruvienne

Tahuamanu experience


© Forest Stewardship Council® · FSC® F000202